Services médicaux

TORCHE complexe

Le complexe TORCH est l’un des types de tests les plus courants proposés aux femmes enceintes, ainsi qu’à toutes les personnes qui envisagent de se reconstituer dans la famille.

Le test est une confirmation de la présence dans l'organisme d'un certain groupe d'agents pathogènes de certaines maladies. Tous peuvent être transmis in utero de la mère au bébé. À l'avenir, les affections provoquent des déviations par rapport au schéma normal du développement fœtal, ainsi que des maladies congénitales et des complications lors de la mise au monde du bébé.

Pourquoi la torche est-elle si importante?

Le nom de l'examen lui-même est une abréviation composée des lettres initiales des lésions infectieuses selon la terminologie médicale. Nous parlons de maladies graves dont toutes les femmes sont effrayées: toxoplasmose, rubéole, cytomégagolovirus, virus de l'herpès, syphilis, hépatite, virus varicelle-zona. De plus, l’étude vous permet d’identifier d’autres maladies virales, ainsi que les déviations causées par une intervention bactérienne.

L'avantage d'une telle préparation est la capacité de reconnaître le danger aux premiers stades, quand il n'y a toujours pas de symptômes externes prononcés. Malgré le fait qu'absolument toutes les personnes peuvent souffrir de toutes les pathologies ci-dessus, quels que soient leur âge, leur sexe et leur nationalité, ce sont les femmes enceintes qui en souffrent le plus.

Les futures mères craignent que la maladie affecte négativement l'enfant. Dans certains cas, l’effet de l’infection est non seulement causé par des anomalies congénitales et d’autres processus irréversibles, mais provoque également une grossesse en voie de disparition ou une mortinaissance. Pour éviter le scénario le plus triste, il est préférable de jouer prudemment à l'avance et de passer l'analyse à la phase de planification de l'expansion de la famille.

La complexité vient du fait que les femmes en position ne sont pas toujours en mesure de reconnaître le déroulement de ces lésions. Pour beaucoup, elles sont faiblement exprimées, ce qui, dans le contexte de nombreuses autres plaintes de patients, est simplement négligé. Mais l’infection du fœtus a des conséquences graves, en particulier pendant les trois premiers mois de la gestation. La raison en est la formation active d'organes fœtaux, qui sont particulièrement sensibles à divers facteurs pathogènes.

Le prix du test se justifie pleinement, même si la patiente a décidé de le subir dans une clinique privée, sous le contrôle d'un gynécologue et non à la consultation des femmes de l'état.

Les médecins s'accordent pour dire que pour comprendre les dangers d'un résultat possible, il ne faut pas simplement savoir de quel type d'analyse il s'agit. Il est également nécessaire de comprendre le mécanisme de pénétration d'un "ennemi invisible" dans le corps afin d'exclure les facteurs de risque dépendant de lui-même.

La toxoplasmose peut donc être transmise de plusieurs manières. Le premier point concerne la consommation de viande. Mais l'infection n'aura lieu que lorsque la pièce n'est pas suffisamment cuite. De plus, les chats, qui sont considérés comme des porteurs infectieux, deviennent parfois la principale source du problème. Le cytomégalovirus est une conséquence de la transmission de la maladie d'une personne à l'autre de trois manières:

  • par des rapports sexuels;
  • par le sang;
  • gouttelettes aéroportées.

La rubéole est également transmise de la dernière manière. Pour cette raison, de nombreuses femmes préfèrent en souffrir avant de devenir enceintes, car leur organisme aura le temps de développer une immunité contre la réinfection. La syphilis, que les médecins appellent le treponema pallidum, se transmet exclusivement par le sang ou par des rapports sexuels. En outre, le virus de l'herpès simplex peut être transmis pendant les rapports sexuels. Mais ce n'est pas la seule option pour sa transmission, car il existe un risque d'infection par la gouttelette en suspension dans l'air.

Tout ce qui précède, à l'exception de la syphilis, ne constituera pas une menace sérieuse si la femme avait déjà souffert de telles maladies auparavant. Et si vous souhaitez vous protéger de l'herpès, vous pouvez utiliser la vaccination, à condition qu'il n'ait pas été diagnostiqué plus tôt.

Symptômes d'anxiété

Chez les femmes enceintes, le prélèvement de sang est la principale balise indiquant les pathologies possibles. Cela se fait régulièrement, de sorte que tous les changements seront faciles à suivre, en comparant avec les résultats précédents.

À l’extérieur, une femme enceinte peut présenter de légers signes d’anomalies sous la forme de fièvre, de phénomènes catarrhaux ou d’éruptions cutanées.

Ils sont souvent confondus avec le tableau clinique classique des infections virales respiratoires aiguës ou d’autres maux relativement simples. Afin d'éviter des conséquences graves et le lancement de processus irréversibles, les femmes enceintes sont obligées de demander immédiatement l'aide d'un médecin dès qu'elles découvrent les premiers signes alarmants. Si le bébé a été infecté par des infections figurant sur la liste TORCH, il peut alors présenter des signes atypiques immédiatement après la naissance:

  • manque de communication normale;
  • problèmes d'apprentissage, jusqu'à l'impossibilité d'effectuer des calculs arithmétiques simples à un jeune âge;
  • anomalies motrices;
  • bloquer la capacité de prendre soin de vous;
  • violation des compétences sociales telles que la désactivation de la maîtrise de soi;
  • altération du développement mental.

Ce qui est inclus dans la liste des symptômes chez les nouveau-nés et les bébés au cours des premières années de développement affecte souvent le problème de la sphère émotionnelle et de la réaction comportementale. Extérieurement, les problèmes peuvent toucher des difficultés esthétiques telles que la microcéphalie - une petite tête. Cet article affecte également la petite taille du cerveau.

L'hydrocéphalie, qui est une expansion des ventricules cérébraux, n'est pas moins dangereuse. Les signes menaçants se révèlent également être:

  • la surdité
  • cataractes, inflammation de la rétine avec choroïde;
  • lésions de la peau;
  • pathologie musculo-squelettique.

De temps en temps, la liste peut être complétée par de rares manifestations qu'il n'est pas toujours possible de remarquer à l'œil nu.

Diagnostic des maladies par TORCH

Si la grossesse n'a pas été planifiée et s'est déroulée sans formation initiale dans un centre médical spécialisé, le gynécologue enverra alors la femme effectuer une analyse dès les premières étapes d'une situation intéressante. Si, au cours du processus, il s'avère que les virus ont déjà réussi à infecter le fœtus, l'avortement est souvent proposé comme un nivellement des risques pour la mère. Il s’agit d’une indication médicale; il est donc recommandé aux femmes d’écouter la nomination de spécialistes afin de préserver leur santé.

Les experts insistent également sur le fait qu'une étude standard des titres d'anticorps au format IgG est peu utile. Ceci s'explique par le fait que l'IgG appartient au groupe des témoins appelés anticorps. Ils peuvent seulement dire que le patient a déjà souffert de ces maladies.

Pour obtenir des informations détaillées, vous devez regarder la colonne IgM. Elle parlera de l'activité du processus, car ce sont les titres en IgM qui indiquent le début d'une période aiguë de la maladie.

Les médecins appellent l'indicateur auxiliaire un nombre croissant d'anticorps sur deux semaines, ce qui suggère également la phase active du processus. Un déchiffrement détaillé incombe entièrement au médecin traitant, qui obtiendra les résultats d'un test de laboratoire.

Comment se protéger de TORCH

Outre l'obligation d'effectuer l'analyse le plus tôt possible, plusieurs autres facteurs atténuent les conséquences possibles de l'infection. Les femmes enceintes doivent porter une attention particulière à leur état, car il vaut mieux vérifier une fois encore que baisser tout le freinage.

Ceux qui se heurtent aux manifestations suivantes des écarts par rapport aux normes devraient être particulièrement prudents:

  • signes du SRAS;
  • éruptions cutanées;
  • une modification de la forme et de la taille des ganglions lymphatiques;
  • déviations dans l'analyse générale du sang.

Tout ce qui précède devrait encourager une femme à repasser un test IgM, car il est possible que des agents pathogènes ne soient pas entrés dans le corps lors de la première étude.

Il est également intéressant de consacrer du temps aux mesures préventives, dont la plus importante est le vaccin antirubéoleux, au moins trois mois avant la grossesse planifiée, si la femme ne l’a pas déjà fait.

Afin de ne pas devenir victime d'une infection à cytomégalovirus, il est important de maintenir leur propre immunité à un niveau suffisant. Les médecins rappellent que tous ceux qui souffrent d’immunosuppression sont les premiers concernés par l’infection virale. Il ne sera pas hors de propos d'éviter tout contact avec une personne chez qui cette maladie a déjà été confirmée.

La méthode la plus efficace de prévention de l'herpès génital est la protection uniquement lors d'une intimité avec un partenaire sexuel infecté.

Une approche préventive contre la toxoplasmose possible fournit des règles standard pour la vie quotidienne. Il s’agit de laver les produits avant la consommation directe, ainsi que de se laver les mains au savon après un contact avec des surfaces sales jusqu’à leur retour à la maison après la rue.

Il est également important de travailler dans le jardin ou dans le jardin uniquement avec des gants de caoutchouc. Il sera efficace de refuser de mettre le bébé au contact de tout animal et de ses produits métaboliques pendant la période de mise bas.

Regarde la vidéo: Les 6 stades les plus grands du Congo Brazza I La Torche du Monde (Janvier 2020).

Loading...